www.saintjacques-hospitalet.fr/index.php

BanniereHSJ.jpg

Mercredi 24 mai 2017

ACCUEIL

PRESENTATION

LE DEVENIR du CHEMIN de SAINT JACQUES

TEMOIGNAGES PELERINS SAINT JACQUES

HOSPITALITE PELERINE

TRADITION CHEMIN de SAINT JACQUES

 

Admin

Traduire/Translate



qrcode

LE DEVENIR du CHEMIN de SAINT JACQUES


Translate(way of Saint James)(anglais). übersetzen(Jakobsweg)(allemand). vertalen(néerlandais).
翻訳する(サンジャックの道)(japonais).Przetłumacz(Ścieżka St Jacques)(polonais). 번역하기(슈맹 드 세인트 자크)(coréen). traducir(camino Santiago)(espagnol). översätta(Väg av St James)(suedois).přeloļit(tchèque). oversette(norvégien). išversti(lithuanien). traduce(roumain). oversaette(danois). Перевести(russe).

Pour adapter la taille de votre écran à la lecture de nos articles nous vous conseillons d'utiliser le zoom qui se trouve en bas à droite de votre écran et ainsi réduire le pourcentage pour pouvoir lire en plein écran.



LE CHEMIN DE SAINT JACQUES
DEMEURE CE QU'IL A TOUJOURS ETE



photo copyright Hospitalet Saint Jacques


UN CHEMIN DE PELERINAGE.

Sur lequel il est toujours possible, SELON LES CHOIX DE CHACUN:

- De cheminer dans l'état intérieur de pèlerin,
et ce sera de plus en plus possible.

- De cheminer dans la simplicité, avec sa spiritualité,
en vivant un dépouillement et un ressourcement.

- De faire étape dans des gîtes propres où demeure l'esprit pèlerin :

Ayant un prix de nuitée inférieur ou égal à 14€ / 15€ sur la voie du Puy.

Ayant un prix de nuitée inférieur ou égal à 10€ sur le Camino Frances.

Ayant une cuisine équipée à disposition gratuitement
ou un prix de repas très raisonnable.




Un chemin de pèlerinage où cheminent des pèlerins à pied.
Qui portent leur sac à dos ou qui utilisent un chariot.
Qui n'utilisent ni transport de bagages*, ni véhicule.


*= Exception faite en cas de blessure ou de problème de santé avéré.
Ces pèlerins sont très peu nombreux.


Pèlerins qui font LEURS CHOIX,
correspondant à leur façon de faire LEUR CHEMIN,
avec LEUR BUDGET.
Ce qui est possible, l'a toujours été et le sera de plus en plus.




Ces pèlerins redeviennent les plus nombreux notamment sur la voie du Puy.

Nous insistons sur l'importance des choix personnels dans la façon de faire son chemin.

Même si beaucoup se plaignent et de plus en plus des prix, des tarifs, des demi pensions obligatoires, des cuisines payantes, etc...,
surtout sur le GR 65.
Jusqu'à un reportage sur Antenne 2 le 17 juillet 2016 dont le titre est: "Compostelle, les chemins du profit".
Ce reportage a été rediffusé par FR3 le 25 juillet 2016,
jour de la Saint Jacques (il n'y a pas de hasard).

Ce reportage, comme d'autres avant pour faire du sensationnel donc de l'audience, montre la carte d'un restaurant de Conques où le plat principal est au prix de 17€.

Rien n'oblige un pèlerin à subir un prix, un tarif, une prestation obligatoire (demi pension), un manque d'équipement (pas de cuisine gratuite), qui ne lui convient pas.
Rien n'oblige un pèlerin à dîner au restaurant.
Rien n'oblige un pèlerin de prendre une demi pension.
Rien n'oblige un pèlerin à dormir à l'hôtel.

La voie du Puy et encore plus le Camino Frances offrent beaucoup de choix permettant de faire SON CHEMIN SELON SES CHOIX.

PELERIN, EXERCE TA LIBERTE DE CHOIX
et NE LAISSE PERSONNE TENTER DE LES MODIFIER


Pèlerin veille surtout à ne pas te laisser séduire par des pseudo facilités qui existent maintenant sur le chemin.
Exemples:
- Portage de sac à dos plutôt que le porter.
- Portage de valises.
- Demi pension plutôt que se cuisiner ses repas.
- Hébergements à prix élevés ayant un pseudo confort / luxe dont un pèlerin n'a pas besoin.
Ce ne sera plus ton chemin de Saint Jacques mais une balade, même pas une randonnée.

Nous développons cela dans un article de notre site:

ETRE PELERIN et LE RESTER SUR LE CHEMIN DE SAINT JACQUES



Beaucoup de pèlerins partent en voulant porter leur sac à dos.
Mais un jour, sans être blessé, la tentation du portage
peut devenir la plus forte.
Ce n'est alors plus leur chemin qu'ils vivent.




PELERIN, LE CHEMIN de SAINT JACQUES
N'APPARTIENT NI A TOI NI A PERSONNE.
SEUL TON CHEMIN T'APPARTIENT.

André




SITUATIONS PARTICULIERES

Il existe une situation particulière entrainant une surpopulation de personnes utilisant le chemin:

Surtout sur les 200 derniers kilomètres, à partir de Léon / Astorga.

Mais surtout sur les 100 derniers kilomètres avant Compostelle
à partir de Sarria.

Souvent dans un seul but:

OBTENIR LES TAMPONS SUR UNE CREDENTIAL
PERMETTANT D'OBTENIR LE DIPLOME APPELE COMPOSTELLA
ET POUR CELA TOUS LES TRICHERIES SONT UTILISEES.
.


PLUS DE 40% DES DIPLOMES "COMPOSTELLA" DELIVRES
AU BUREAU DES PELERINS A COMPOSTELLE
LE SONT A DES PERSONNES DECLARANT AVOIR MARCHE
LES 100 DERNIERS KILOMETRES
et beaucoup ne les marchent même pas!!!


Et maintenant comme 2 tampons sont exigés
pour les 100 derniers kilomètres.
Les bus, les taxis et autres s'arrêtent à mi étape
dans un bar ou une église où un tampon est disponible.
Tout le monde tamponne sa credentiale.
Puis tout le monde remonte dans le bus, le taxi ou autre,
sans avoir marché.
Et à Compostelle tout le monde est considéré comme pèlerin
et comptabilisé comme tel.
Et à Compostelle tout le monde obtient la Compostella.

VOILA UNE DES ORIGINES DES CHIFFRES ENORMES
DE SOI DISANT PELERINS
DONNES PAR LE BUREAU DES PELERINS A COMPOSTELLE


Et pour cela tous les moyens sont utilisés: Usage du bus, des taxis, voitures et camionettes dites "d'accompagnement" , auto stop, transports de bagages à outrance, etc...

Il y a maintenant 7 sociétés de transport de bagages et de personnes sur le Camino Frances.
Plus les transports privés des agences de voyage
affrétés surtout par des personnes venant des Etats Unis, du Canada, d'Australie, d'Allemagne, d'Italie.


NOUS NE JUGEONS PAS CES PERSONNES.
ELLES NE SONT QUE DES UTILISATEURS DU CHEMIN
QUI VIENNENT Y SATISFAIRE LEUR EGO
EN COLLANT A UNE MODE.

CES PERSONNES et LES ADEPTES DU MERCANTILISME
NE POURRONT PAS DETOURNER LE CHEMIN
DE SA SEULE IDENTITE et SA SEULE VOCATION
DE CHEMIN DE PELERINAGE.

LES PELERINS NE SONT PAS OBLIGES DE LES SUPPORTER
et DE LEUR SERVIR DE FAIRE VALOIR, DE FIGURANTS.
PENDANT UNE PERIODE QUI SERA COURTE (effet mode)
IL FAUT DONC S'ORGANISER et FAIRE LES BONS CHOIX D'HEBERGEMENTS POUR SE PRESERVER DE LEURS PRATIQUES.


Pratiques qui entrainent des problèmes d'hébergement dans les villes étapes pour les pèlerins qui marchent et portent leur sac à dos ou utilisent un chariot.

Cela entraine aussi des problèmes de mauvais comportements, de bruits tardivement, dans les villes étapes.
Parce que ces personnes ne sont pas fatiguées. Elles ne marchent pas ou peu.

Cela entraine aussi des grandes démonstrations dont le seul but est de mettre Sa personne en valeur, d'être remarqué, d'être original. De satisfaire son ego.

Nous vous conseillons de réserver vos hébergements plusieurs jours à l'avance de Sarria à Compostelle.

Mais sachez aussi que:


LA RESERVATION EST POSSIBLE dans toutes les albergues (gîtes) privées c'est à dire toutes celles qui ne sont ni municipales (idem en espagnol) ni paroissiales (paroquial), avec des nuits au maximum à 10€.

NE DORMEZ PAS DANS LES VILLES ETAPES INDIQUEES PAR LES GUIDES. DECALEZ VOUS.

PRIVILEGIEZ LES HEBERGEMENTS DANS LES VILLAGES.

Dans les albergues (gîtes) municipales ou paroissiales normalement on ne peut pas réserver, donc n'y sont pas présents les personnes qui utilisent les transports de bagages, les mini bus, les taxis et les "véhicules d'accompagnement".
On se retrouve donc entre pèlerins à pied qui portent leur sac à dos.




SITUATIONS VECUES EN MARCHANT SUR LE CHEMIN EN 2016.
CHIFFRES qui méritent réflexion
et remettent les choses dans la réalité
POUR LES PELERINS QUI VONT MARCHER
SUR LA VOIE DU PUY
et SUR LE CAMINO FRANCES


INFOS:
A partir de 2015 quatre diplômes sont délivrés par le bureau des pèlerins / office de tourisme de Compostelle:
- Un diplôme de visite de la cathédrale.
- Un diplôme attestant la distance parcourue.
- Un diplôme pour celles et ceux ayant marché sans but religieux ou spirituel.
- Le diplôme appelé "compostella" pour celles et ceux ayant marché avec un but religieux ou spirituel AU MOINS 100 KILOMETRES (que nous ne demandons plus).

Ndl: A mon avis continuer de délivrer ces diplômes, exception faites du "Certificado de distancia", est une grave erreur qui dénature de plus en plus le chemin et l'identité de pèlerin.

Sur les 100 derniers kilomètres cela crée une course aux tampons pour obtenir le diplôme "compostella" par tous les moyens.



Photo copyright Hospitalet Saint Jacques

Le diplôme attestant la distance parcourue (Certificado de Distancia) est beaucoup plus juste s'il est délivré dans la vérité du non usage d'un véhicule auto, train, bus, etc...

Le plus beau "diplôme" d'un pèlerin c'est son crédential et ce qu'il garde dans son coeur.

C'est quand on redonne ce qu'on a reçu sur le chemin qu'on devient pèlerin.
Est ce que ce n'est pas cela l'essentiel ?


Jusqu'en 2015 le bureau des pèlerins était dirigé par un chanoine du chapitre de la Cathédrale. Plus maintenant...


nouveau centre d'accueil des pèlerins


En 2016 le bureau des pèlerins de l'Archevêché de Compostelle, où est délivrée la compostella et autres diplomes, déménage calle de Carretas.
Il devient un centre d'accueil qui sera aussi sous l'égide de l'OFFICE DE TOURISME.




Le bureau des pèlerins de Compostelle annonce 262500 pèlerins pour l'année 2015 à qui une compostella (diplôme) a été délivrée et plus en 2016.

Le bureau des pèlerins de Compostelle a délivré en 2015 entre 1300 et 2400 compostella par jour.

Ces chiffres peuvent paraitre énormes, faire peur et dissuader de faire le chemin de Saint Jacques en marchant sur le Camino Frances.

MAIS CES CHIFFRES NE CORRESPONDENT PAS
A LA REALITE DE CE QUI EST VISIBLE SUR LE CHEMIN.
C'EST A DIRE DU NOMBRE DE PELERINS QUI MARCHENT
SUR CE CHEMIN DE PELERINAGE.


Cet été/automne 2016 nous avons encore été témoins de la situation suivante à partir d'Astorga (250km de Compostelle) et surtout sur les 100 derniers kilomètres du chemin soit à partir de Sarria.



Cette situation nous a été confirmée par écrit par des pèlerins qui ont fait le chemin en 2016 et en toutes saisons entre mai et septembre.

Cette situation apparait aussi dans des forums sérieux :

- Pas de problème de place dans les albergues (gîtes), où on ne peut pas réserver et dans les gîtes/albergues des villages.

- Beaucoup de personnes prennent le train entre Burgos et Leon pour ne pas marcher sur la Meseta.
Parce que , je cite:"Il y a beaucoup de lignes droites et c'est pas joli...".

- Beaucoup de personnes ne font que les 200/250km derniers kilométres avant Compostelle
et surtout les 100 derniers kilomètres à partir de Sarria.

- Ces personnes utilisent beaucoup les transports, le bus
et surtout des taxi/minibus aux vitres teintées.

Elles ne marchent qu'un peu chaque étape et ne marchent pas si, par exemple, il pleut.

Beaucoup sont même en voyage organisé. Avec des forfaits "tout compris" de 8 jours sur le chemin
De nombreux "tours operators" (agences de voyage) existent pour cela.
Tu verras même des bus de personnes en voyage organisé avec des guides.




Pèlerin, tu verras des services de taxis/minibus journaliers (aux vitres fumées, discrétion oblige) qui déposent ces personnes 10km (et souvent moins) avant l'arrivée de chaque étape (et si il pleut à l'arrivée directement), puis déposent leurs bagages là où elles ont réservé.



Pèlerin, tu verras des bus en pleine campagne, au bord du chemin, attendre leurs clients (en pleine forme) qui ont marché leurs 5 à 10km journaliers.



Pèlerin, tu verras des personnes en vélo sans aucun bagage avec une camionnette avec remorque qui les suit et quand la côte est trop dure ou si il pleut on monte dans la camionnette et on met le vélo sur la remorque.

UNE SITUATION DONT VOUS SEREZ TEMOIN :

LES JOURS OU IL PLEUT
IL Y A BEAUCOUP MOINS DE MONDE QUI MARCHE SUR LE CHEMIN
.



Pour ce qui nous concerne ces personnes peuvent faire ce qu'elles veulent.

Mais le problème c'est qu'elles ne sont pas sur le chemin de Saint Jacques pour marcher sur un chemin de pèlerinage en portant leur sac à dos.
Cela est très visible dans les villes / étapes.

- ELLES SONT LA POUR REPONDRE A UNE MODE
AVEC TOUS LES EXCES et DERIVES QU'ENTRAINE UNE MODE,
(mais une mode qui passe comme sur le GR 65 en France.
Les espagnols sérieux en sont parfaitement conscients.).

- ELLES SONT LA POUR RECHERCHER LE STUPEFIANT, LE SENSATIONNEL (Amazing).
Quand le sensationnel n'est pas suffisant à leur gout, elles le crée en se distinguant par tous les excès possibles.
Elles veulent faire leur film "The way".

- L'alcool (et pas seulement) est très présent. La fête chaque soir.
Le chemin devient pour elles un grand "happening", "un camino break", une fiesta chaque jour.

- Ces personnes ne veulent surtout pas se fatiguer et PRATIQUENT LE MOINDRE EFFORT en utilisant toutes les solutions possibles (taxi, bus, etc...).

Beaucoup ne portent qu'un très petit sac. Certains ne portent rien... et ne sont donc pas fatigués.
Mais tous portent une coquille, la plus apparente possible.


Le seul problème pour les pèlerins c'est que cela s'accompagne de beaucoup d'irrespect :

- Des pèlerins.
Ces personnes sont tellement dans le paraître, dans le besoin d'être un personnage, qu'elles sont prêtes à toutes les excentricités quitte à déborder sur l'incorrection et plus.

- De l'esprit pèlerin.
Ces personnes ne sont pas là pour ça.
Leurs pratiques n'ont rien à voir avec celles d'une pèlerine ou d'un pèlerin.

- Du besoin de repos.
Des pèlerins fatigués puisque eux marchent et portent un sac à dos ou tirent un chariot.
Des hébergeurs.

- D'un minimum de silence sur le chemin.

- De l'image des autres.
Ces personnes photographient beaucoup comme pour faire croire à leur retour chez elles "qu'elles l'ont fait".
Et elles photographient beaucoup les pèlerins SANS LEUR ACCORD comme pour faire croire, à leur retour chez elles, qu'elles aussi étaient pèlerin à pied portant son sac à dos.
Les pèlerins sont pour ces personnes les figurants de leur film "The Way".
Et bien sûr elles vont exhiber en plus leur Compostella.

De plus en plus de pèlerins se plaignent que leur droit à l'image n'est pas respecté.

Leur image est prise et quelque fois reproduite sur internet dans des blogs, des réseaux type Face.... SANS LEUR ACCORD
C'est personnes sans éducation ne respectent rien.
Ce sont en majorité des touristes / clients des agences de voyage, accompagnés de leurs mini bus.


- De l'identité du chemin de Saint Jacques.
Pour ces personnes le chemin est un lieu où elles peuvent faire ce qu'elles veulent tout en étant dans une mode, dans leur film "The Way" ou le dernier bouquin à la mode.

TOUT CELA EST DU DOMAINE, POUR LE MOINS,
DU SUPERFICIEL, DE L'APPARENCE
Du PARAITRE et non de L'ETRE.
CE QUI CARACTERISE UNE MODE

MAIS AUSSI DU DOMAINE DE LA TROMPERIE


CES PERSONNES SONT COMME DANS
LEUR FILM "The way".
COMME DANS UN JEU SUR LE CHEMIN.
ELLES JOUENT AU PELERIN.
ET LE JEU SE TERMINE A FINISTERRE.



Ce T-shirt en est l'illustration
et n'a pas été créé par hasard.


UNE AUTRE CONSEQUENCE

Dans les villes étapes uniquement, certains hébergements misent sur cet afflux de touristes, de leurs "Samsonites" (surnom qui leur est donné par les espagnols), de leurs bus et de leurs "sacs à main" pour marcher.


Sac à dos de pèlerin
et "sacs à main" des clients des agences de tourisme


Ils attribuent les meilleures places de leur hébergement aux clients des agences de voyage d'Amérique du nord.

Les pèlerins qui marchent et portent leur sac à dos ou ayant un chariot sont relégués aux plus mauvais endroits de ces hébergements et se sentent de trop.

La différence d'accueil entre les clients des agences
et l'accueil réservé aux pèlerins dans certains hébergements est énorme.

Les propriétaires de ces hébergements ont perdu la vocation de leur maison : accueillir des pèlerins.

Ils pensent que la manne des agences de tourisme d'Amérique du nord et autres va encore tomber et augmenter pendant des dizaines d'années
et que LES PELERINS QUI DEPENSENT MOINS, qui se font leurs repas, qui recherchent l'Hospitalité, sont dans une démarche spirituelle, sont de trop.

LA SIMPLICITE NE SATISFAIT PAS
CEUX QUI ONT POUR SEUL BUT
L'ARGENT VITE et FACILEMENT GAGNE


Sur le chemin on parle, on écrit beaucoup sur ces lieux à éviter dans le présent et dans l'avenir.

Si les hébergeurs sont totalement libres de leurs choix.



LES PELERINS SONT EUX AUSSI LIBRES DE LEURS CHOIX !




Ces personnes font tamponner leur crédential à chacune de leurs "étapes", sont comptées comme pèlerins au bureau des pèlerins à Compostelle où on leur délivre la Compostela avec beaucoup de facilités.
De là ces chiffres énormes qui ne correspondent pas du tout à ce qu'on voit entre Saint Jean Pied de Port et Astorga ou Sarria et sur le chemin en général.

Lisez le témoignage de Bernard ESCRIVA
un français bénévole au bureau des pèlerins à Compostelle en 2015.
Dans la revue Camino n° 159 de novembre 2015.

CLIQUER ICI


Pèlerin regarde bien cette photo, elle parle.
C'est une file d'attente
devant l'ancien bureau des pèlerins,
pour obtenir le diplôme compostella.
En 2016 idem devant le nouveau bureau des pèlerins


Pèlerin tu trouveras ces personnes faisant la queue comme toi devant le bureau des pèlerins pour obtenir la Compostella.

- Ces personnes ne désirent voir que les lieux, "pittoresques" du chemin et viennent chercher des "sensations" au contact des pèlerins suite à un film qu'elles ont vu ou au dernier bouquin "à la mode" qu'elles ont lu.
Exemple d'un témoignage d'une de ces personne:
"Nous venons de rentrer de 5 jours sur le Camino Frances tout ce que je peux dire c'est que c'est une expérience incroyable (amazing). Allez y et essayer une partie de ce chemin. C'est une expérience inoubliable, où vous voyez des endroits incroyables et vous rencontrez des pèlerins qui sont des gens pittoresques."

Rassures-toi pèlerin, ces personnes fréquentent beaucoup les hôtels ou les Casa rural avec chambres individuelles ou de deux.
Mais hélas aussi des albergues (gîtes) privées, ayant des chambres double, où on peut réserver.
Le portage de bagages oblige à réserver.
Et ceci dans les villes étapes indiquées par les guides.


ALORS TU N'AURAS PAS DE PROBLEME DE PLACE POUR DORMIR
et LES CUISINES DES ALBERGUES NE SERONT PAS ENCOMBREES
DANS CELLES OÙ LA RESERVATION EST IMPOSSIBLE,
DONC LE TRANSPORT DE BAGAGES IMPOSSIBLE
et DANS TOUTES LES ALBERGUES DES PETITS VILLAGES.
PARCE QUE LES PETITS VILLAGES
N'ONT PAS LES "STRUCTURES" POUR SATISFAIRE
LES BESOINS DES TOURISTES.


Ces personnes tu ne les verras pratiquement pas entre Saint Jean Pied de Port en France et Léon / Astorga en Espagne.

DEPARTS DE SAINT JEAN PIED de PORT:

En 2009: 23,18% sont partis de Saint Jean Pied de Port.

En 2014: 12,34%.

En 2015: 11,83%.

En 2016: 12,11%



En 2015: 262500 Compostella ont été délivrées au bureau des pèlerins de la Cathédrale de Compostelle.
En 2016: 278224

En 2015 40% n'ont fait que les 100 derniers kilomètres.

En 2016 42% n'ont fait que les 100 derniers kilomètres.

A SARRIA IL Y A 29 ALBERGUES (gîtes)...
Ceci explique cela.


En 2015 53% n'ont fait que 200 kilomètres.
Départs O Cebreiro, Ponferrada, Triacastella.

En 2016 50%


+++++++

25% ont fait plus de 200 à 700 kilomètres.
Départs Leon, Astorga, Burgos.

20% ont fait de de 700 à 1000 kilomètres.


En 2015 : 3% ONT FAIT PLUS DE 1000 KILOMETRES.

SOIT 6800 PELERINS ------->DONT 3577 AU DEPART DU PUY

En 2016 : 2% ONT FAIT PLUS DE 1000 KILOMETRES

DONT 3401 AU DEPART DU PUY.



IMPORTANT : Même si vous mettez plusieurs années pour faire votre chemin du Puy en Velay à Compostelle.
C'est votre lieu de départ, par exemple du Puy, tamponné sur votre crédentiale qui sera enregistré comme lieu de départ au bureau des pèlerins à Compostelle à votre arrivée.

Ce qui ne fait qu'amplifier ce que signifient ces chiffres.


Il y a aussi les effets d'un film, qui génère une mode et tout à coup "faire le chemin" devient très branché.
Et il faut surtout obtenir la compostella (diplôme) pour la faire voir et PARAITRE PELERIN.

Exemple pour le Camino Frances le film "The Way" sorti en 2012 :
En 2009-----> 2540 américains ont reçu la compostella à Compostelle.
En 2011-----> 3670.
En 2014-----> 11577.
En 2015-----> 13656
En 2016-----> 15248

Plus de 80% de ces "pèlerins" utilisent les services d'agences de voyage (bus, taxis, etc...)


Source: bureau des pèlerins Compostelle.

Le Camino Frances subit des effets mode comme aussi en France la voie du Puy.
Mais on sait ce que durent les effets mode...


Diminution de la fréquentation
du Camino Frances depuis plusieurs années





A PROPOS DE LA VOIE DU PUY :

En 2016, 3401 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2015, 3577 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2014, 3623 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2013, 3364 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2012, 3433 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2011, 3263 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.
En 2010, 3294 pèlerins partis du Puy sont arrivés à Compostelle.

Source: bureau des pèlerins cathédrale de Compostelle.

IMPORTANT : Nous le répétons.
Même si vous mettez plusieurs années pour faire votre chemin du Puy en Velay à Compostelle.
C'est votre lieu de départ, par exemple du Puy, tamponné sur votre crédentiale qui sera enregistré comme lieu de départ au bureau des pèlerins à Compostelle à votre arrivée.

Ce qui ne fait qu'amplifier ce que signifient ces chiffres.



En 2016 les pèlerins français représentent 5,77% du total des pèlerins arrivés à Compostelle.

Ce pourcentage décroit régulièrement:

En 2015 les pèlerins français représentent 7,08% du total des pèlerins arrivés à Compostelle.

Il était de 8,35% en 2012.

10,32% en 2008.

15,38% en 2004.


Source: bureau des pèlerins cathédrale de Compostelle.


On est très loin de ce que certaines personnes et organisations touristiques de villes situées au milieu et vers la fin de la voie du Puy écrivent, diffusent:
Qu'il y aurait sur la voie du Puy entre 12500 et 15000 pèlerins par an.

Sur 6 mois que dure la fréquentation du chemin du 15 avril au 15 octobre.
En tenant compte d'une baisse importante de fréquentation en juillet chaque année, en fait la fréquentation est sur 5 mois, mais comptons sur 6 mois.

6 mois soit 180 jours cela fait 12500 : 180 = 69
ou 15000 : 180 = 83

Donc d'après ces "chiffres" il y aurait de 69 à 83 pèlerins, tous les jours, constamment sur la voie du Puy après Conques chaque jour pendant 6 mois .
C'est ridicule.

Ces chiffres annoncés sont totalement faux et de plus en plus faux parce que chaque année ces pseudo chiffres annoncés augmentent...


LA PREUVE, ENCORE PLUS "SURPRENANT":

Au Puy en Velay on communique, à tous donc aussi aux journalistes qui le reproduisent, le chiffre de 35000 pèlerins qui seraient partis de cette ville en 2016.

Si nous conservons le même mode de calcul sur 6 mois soit 180 jours.
Cela fait 35000 divisé par 180 = 194 pèlerins seraient partis en 2015 du Puy chaque jour pendant 6 mois...

Et sur les étapes suivantes (Montbonnet, St Privat, Monistrol, Saugues, etc...) il y aurait eu en 2016
194 pèlerins par jour tous les jours pendant 6 mois à héberger dans ces villages.

C'est impossible et ridicule.

De plus beaucoup de personnes sont comptabilisées en tant que "pèlerins" au Puy et ne marchent (ou pas) que trois jours avec "l'assistance " de mini bus.
D'autres ne font que Le Puy à Conques sans aller plus loin.


UNE PETITE REMARQUE:

Avez vous remarqué qu'en 2016 les 35000 pèlerins qui seraient partis du Puy.
Deviennent 15000 vers Figeac Cahors Moissac.
Pour devenir 12500 huit jours plus tard...


TOUT CELA MANQUE DU MINIMUM DE SERIEUX.
ET RESSEMBLE A UNE FUITE EN AVANT
POUR TENTER DE MASQUER LES VERITES QUI DERANGENT


Pèlerin quand tu seras sur le chemin tu verras très vite en marchant que ces chiffres n'ont rien à voir avec la réalité.

Les hébergeurs qui disent la vérité constatent qu'il y a de moins en moins de pèlerins étrangers sur la voie du Puy.
Mais aussi de moins en moins de groupes.
Qu'il y a une baisse visible de fréquentation.


Ces "chiffres" et autres "statistiques" proviennent de personnes ou d'organisations touristiques qui refusent de voir la vérité :

LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DU CHEMIN SONT UN ECHEC.

L'EFFET MODE SUR LA VOIE DU PUY EST EN TRAIN DE TOMBER
.



source de l'image de cette affiche: Google images


Ces personnes et organismes touristiques vivent cela comme un échec.
L'échec du DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE du chemin.
L'échec de la NON CONTINUITE DE L'EFFET MODE.
C'est à dire une réalité qu'ils n'ont pas su prévoir et anticiper, une réalité qui leur fait peur et qu'ils veulent masquer.
Ils communiquent ces "chiffres" aux journalistes et autres qui les reproduisent...

Ndl : Ces chiffres faux véhiculés par ces personnes et autres organisations touristiques sont pour beaucoup à l'origine de l'installation de gîtes.

Dans certaines petites villes de la voie du Puy il y a plus de 12 gîtes.

Ces personnes et autres organisations touristiques ont suscité, ont poussé, à l'installation ces dernières années de nombreux gîtes avec des investissements élevés pour répondre à ce qui n'était qu'un effet mode, qui tombe, avec des prestations du type hôtel-restaurant qui ne sont pas dans le choix des PELERINS.
Vu ces investissements élevés ces gîtes sont dans l'obligation d'avoir un tarif élevé, avec demi pension obligatoire ou quasi obligatoire pour essayer de rentabiliser ces investissements élevés.

Certains propriétaires de gîte ont cru qu'ils pouvaient vivre uniquement avec l'activité d'accueil des pèlerins et marcheurs dans leur gîte sur la voie du Puy.
Les propriétaires de ces gîtes ne font pas les profits financiers qu'ils avaient prévu ce qui entraine des tensions, des pratiques douteuses comme le racolage des pèlerins sur bord du chemin, le dénigrement d'autres gîtes qui dérangent.
Et surtout le dénigrement, des propos diffamants, de l'agressivité, contre les propriétaires de ces gîtes à prix bas qui sont considérés comme faisant de la concurrence déloyale...




CONSEQUENCE GENERANT DES DRAMES

Ces soit disant chiffres de la fréquentation du chemin de Saint Jacques:

35000 au départ du Puy.

12500 à 15000 entre Figeac et Saint Jean Pied de Port.

Plus de 278000 à l'arrivée à Compostelle.

Ces chiffres qui ne correspondent pas à la réalité entrainent une

BANALISATION DANGEREUSE
DES DIFFICULTES du CHEMIN


Beaucoup quand ils lisent ces chiffres se disent "Si tant de monde fait le chemin, pourquoi pas moi.
Ca doit être facile".

Les difficultés physiques sont totalement passées sous silence volontairement.
Parce que le but est d'avoir un maximum de monde pour satisfaire la tentative d'amplification du tourisme et le mercantilisme sur le chemin.

Un bon exemple est le passage des Pyrénées. Lisez notre article à ce sujet:



1780m de dénivelés positif + négatif par la route dite "Napoléon".
Route sur laquelle on envoie tout le monde en disant même que c'est la voie mythique...


780m de dénivelés positif + négatif par VALCARLOS qui est la voie historique.

Conséquence, beaucoup partent sans avoir la condition physique minimum, l'état de santé, le matériel, pour marcher sur le chemin de Saint Jacques.

A la lecture de ces chiffres le chemin de Saint Jacques devient une "rando" facile.
CE N'EST ABSOLUMENT PAS CA.

Traumatismes graves (fractures de fatigue, entorses dues à des chevilles mal tenues, tendinites graves, malaises graves par déshydratation / coup de chaleur, etc...).
Mais aussi des décès par malaise cardiaque.
Cela existe sur le chemin.

Cette banalisation des difficultés du chemin entraine aussi un manque de préparation à deux moments:

1) Avant de partir:
- Visite médicale.
Pèlerin, demande à ton médecin de faire une épreuve d'effort.
Un électrocardiogramme ne suffit pas.
- Pas assez de matériels et de vêtements adaptés.
- Des pèlerins se donnent pour objectif de suivre les étapes, trop longues et (ou) avec du dénivelé, données par certains guides.
Ces guides donnent même des temps de marche à 4km / heure.
Sans tenir compte du dénivelé!!!
Sans tenir compte de temps de repos indispensables!!!
Ces guides ne sont surtout pas "un programme" à respecter impérativement.

2) Pendant le chemin :
- PARTIR TOT (à la pointe du jour) pour se donner du temps.
Temps de repos et non obligation de marcher vite.
- TENIR COMPTE DE SON ETAT PHYSIQUE.
Ecouter son corps.
- TENIR COMPTE DE SON ETAT DE FATIGUE.
D'où l'absolue nécessité de se reposer et bien dormir.
- Non préparation la veille de chaque étape de l'étape du lendemain: DIFFERENTES POSSIBILITES de chemin en fonction de sa capacité physique (rien n'oblige un pèlerin à suivre le balisage. Il fait SON CHEMIN).
DENIVELES.
METEO.
POINTS D'EAU, POINTS DE RAVITAILLEMENT et adapter en fonction sa réserve d'eau (aussi en fonction de la chaleur) et sa réserve de vivres:
Il y a en France des étapes sans point d'eau pendant 18km!

Cette banalisation du chemin de Saint Jacques entraine des drames : Les 4 et 5 novembre 2016 un pèlerin est mort et une pèlerine est à l'hôpital en hypothermie grave en franchissant les Pyrénées.

La météo était mauvaise.
Si en plus on ajoute à cela un manque de condition physique, un manque de préparation de l'étape, un manque d'équipements, qui sont les conséquences d'une banalisation du chemin de Saint Jacques, cela entraine des drames.
Surtout si à cela s'ajoute UN MANQUE D'INFORMATION POUR NE PAS FAIRE PEUR.





Voyez votre médecin avant de partir et dites lui dans la vérité ce que vous envisagez de faire: nombre d'étapes, nombre de kilomètres journaliers, dénivelés, chaleur, etc...
Pensez que dans les clubs de "rando" on demande un certificat médical, pour une activité physique nettement inférieure au chemin qui lui est de la marche au long court.



A la lecture de ces chiffres qui banalisent le chemin, beaucoup de pèlerins partent sans avoir l'équipement nécessaire et ils en souffrent:
- En cas de pluie.
- En cas de temps froid.
- Pas assez d'eau et de vivres.
- Mal de dos et épaules parce que sac à dos pas du tout adapté au portage parce que le plus léger possible.
Parce que beaucoup de pseudo conseils sont tournés exclusivement vers le fait de porter un sac à dos le plus léger possible... et d'avoir les chaussures les plus légères possible...




NdL: Pèlerin, je suis désolé pour tous ces chiffres ci-dessus.

Je suis aussi désolé pour ces pratiques et ces dérives détestables décrites ci-dessus allant à l'encontre de l'esprit pèlerin.

Mais aujourd'hui il en est du chemin de Saint Jacques
comme de la montagne.
Les montagnards décrivent eux aussi des pratiques et des dérives du même genre et aussi détestables.


Il me semble nécessaire que tu les connaisses pour rétablir la vérité avant de partir, de repartir.
Pour s'en protéger extérieurement mais aussi intérieurement.

Certains chiffres totalement faux sont annoncés par des organisations touristiques, des personnes qui refusent de voir la réalité et des articles de presse qui diffusent ces erreurs.

Les auteurs de ces "chiffres" tentent de de te faire croire que le chemin de Saint Jacques a changé d'identité en tant que chemin de pèlerinage et que maintenant c'est le tourisme, le mercantilisme, l'effet mode, l'utilisation de véhicules, le portage de bagages sans raison médicale, qui dominent.
IL N'EN EST RIEN.

Donc pèlerin ne t'attends pas et NE CRAINS PAS une sur-fréquentation du chemin entre le Puy et Léon / Astorga si tu organises bien ton chemin.

Ne tiens pas compte des chiffres ne correspondant pas à la réalité.
Chiffres annoncés par les organisations de tourisme en France et en Espagne.

Ne crains pas de partir ou repartir sur le chemin.

Surtout si tu fais les bons choix dans ta façon de faire ton chemin
et dans le choix des gîtes à prix bas où tu feras étape.


Depuis janvier 2014 nous alertons par écrit, dans nos articles, à propos de ces chiffres faux.

Il suffisait de faire le chemin en 2013, comme nous l'avons fait et de voir.
En 2016 cela se confirme encore plus.
Mais pour ça il faut prendre son sac à dos et marcher...




Pèlerin.
Tous ces constats qui sont faits, tous ces chiffres, ne sont pas écrits pour te décourager de partir ou de repartir,
au contraire.

En 2016, encore une fois nous avons vécu un chemin merveilleux.

Nous revenons plein d'ESPERANCE pour ce qui concerne le devenir du chemin de Saint Jacques pour les pèlerins.

Nous sommes revenus avec le projet de repartir sur le chemin de Saint Jacques en 2017.


Pèlerin, face à cette situation il y a nécessité de t'organiser:

- Afin de ne pas subir ces personnes qui peuvent t'empêcher de te reposer fais étape dans les gîtes ou albergues dans les petits villages.

- Cuisine ton repas (et ton petit déjeuner s'il n'est pas servi très tôt) pour éviter la fiesta dans certains restaurants.
La fiesta de certaines tables en demi pension.
Ils ne sont en rien des moments de partage.


Photo copyright Hospitalet Saint Jacques

- Afin de préserver le silence sur ton chemin pars tôt (à la pointe du jour et même un peu avant). A cette heure il n'y a que des pèlerins sur le chemin. Les autres personnes partent beaucoup plus tard... si elles marchent...

- Restes déterminé sur tes choix tournés vers la simplicité et l'intériorité.

- Préserves toi en n'attachant aucune importance à ce que tu vois qui peut être contraire à l'esprit pèlerin.
Si un lieu ne te convient pas ou si ce que tu y entends ne te convient pas, quittes le de suite.


PELERIN, NE CRAINS PAS, TU TROUVERAS TOUJOURS SUR CE CHEMIN
CE QUE TU ES VENU Y CHERCHER et MEME BEAUCOUP PLUS


Pèlerin, n'écoutes pas ceux qui parlent d'autoroute à pèlerins, de surpopulation, d'être obligé de dormir dehors. C'est faux sauf sur les 100 derniers kilomètres et sans problème si on réserve.
De marche au bord des autoroutes, c'est faux.
De camions qui vous frôlent, c'est faux.
De punaises dans tous les gîtes, c'est faux.
Ils disent "n'allez pas en Espagne". Eux n'y sont jamais allé.

Ils disent qu'en Espagne on ne peut pas réserver, c'est faux.
On peut réserver dans tous les gîtes privés.
On ne peut pas réserver dans une partie des albergues communales ou paroissiales.
La nuit dans ces gîtes privés est au maximum à 10€.

CE QUI PROUVE QU'ILS N'ONT JAMAIS FAIT LE CHEMIN
NI MEME PEUT ETRE PORTE UN SAC A DOS.



Celles et ceux qui disent cela devraient commencer par faire le chemin,
du Puy à Saint Jacques de Compostelle, à pied en portant leur sac à dos, en dormant dans les gîtes et albergues.

Un bon nombre, dans certains guides, se prétendent "pèlerin" ou "ancien pèlerin" et n'ont jamais mis un sac sur leur dos ou ils ont fait quelques étapes parce que c'est bon pour le business de marquer ça..., ça attire les pèlerins...

Pèlerin, poses leurs les questions: "Avez vous fait le chemin entièrement? Quand? Comment?
Leurs réponses et réactions si elles sont dans la vérité, vous donneront la réponse et le crédit qu'il faut attacher à leurs paroles effrayantes.


LA VERITE C'EST COMME LE SOLEIL

ELLE FAIT TOUT VOIR

ET NE SE LAISSE PAS REGARDER.

Victor Hugo




Nous le répétons,les besoins fondamentaux D'UN PELERIN sont simples:


- L'Hospitalité donnée dès l'arrivée.

- La propreté.

- Une douche encore chaude même si on arrive le dernier.

- De quoi laver son linge à la main et le sécher.

- Pouvoir sécher ses chaussures si besoin.

- Des renseignements pour la suite du chemin.

- Une cuisine équipée accessible gratuitement pour y cuisiner son repas du soir et son petit déjeuner.
Eventuellement l'offre d'un repas simple mais copieux et d'un petit déjeuner à des prix raisonnables.

- Une literie propre en bon état et le calme pendant la nuit pour pouvoir se reposer.

- Un tarif raisonnablement bas.
Sans repas et petit déjeuner obligatoires ou quasi obligatoires
.


VOILA EN 9 POINTS LES SEULS BESOINS ESSENTIELS D'UN PELERIN A PIED QUI PORTE SON SAC ou UTILISE UN CHARIOT.

Il est toujours possible de marcher vers Compostelle par la voie du Puy et le Camino Frances dans l'esprit pèlerin.

Parce que beaucoup de gîtes répondent à ces 9 besoins essentiels d'un pèlerin.





Les symboles ci-dessus utilisés comme légende dans nos deux articles:

- Gîtes hébergements voie du Puy.

- Gîtes / Albergues hébergements Camino Frances.

Pour vous aider dans votre choix des gîtes de ces deux voies.
Ces symboles concernant de nombreux gîtes en sont l'illustration.




Pèlerin, si tu es témoin pendant ton chemin, et tu le seras, de mauvais comportements qui n'ont rien à voir avec le chemin de Saint Jacques et l'esprit pèlerin.

Pèlerin, si tu as sous les yeux des écrits qui essaient de détruire la beauté spirituelle du chemin en allant jusqu'au blasphème.
Qui nient et mettent le doute quant la présence des reliques de Saint Jacques le Majeur à Compostelle. Ce qui revient à dire que les pèlerins marcheraient vers rien.
Qui nient son histoire et ses belles légendes.


Tout cela pour faire du chemin de Saint Jacques autre chose tourné vers leurs profits financiers, la satisfaction de leur ego et de leur orgueil.



Intérieurement n'y attache pas plus d'importance qu'au bruit "plouf" et aux vaguelettes éphémères crées par une pierre jetée dans l'eau.


PELERIN, CENTRES TOI SUR TON CHEMIN.

TOI SEUL TU CONSTRUIS TON CHEMIN
SELON TON VECU DANS TES CHOIX.

PELERIN, COMME NOUS SOIT CONFIANT
DANS LE DEVENIR DU CHEMIN DE SAINT JACQUES.
DANS LA CONTINUITE et L'ENRICHISSEMENT
DE SA TRADITION QUI EST VIVANTE,

parce que:


Toutes les tentatives pour tenter de détruire l'identité du chemin de Saint Jacques en tant que chemin de pèlerinage.

Toutes les tentatives de personnes qui tentent d'être des "personnages importants sur le chemin" (ou autour du chemin).

Tous les lieux qui se veulent "originaux" où souvent les valeurs fondamentales sont oubliées parce que ces valeurs constituant l'esprit pèlerin dérangent.

Toutes les tentatives pour tenter de détruire l'esprit pèlerin
et tenter de transformer les pèlerins en touristes / clients hyper consommateurs.

Toutes les tentatives pour faire du chemin de Saint Jacques un lieu où le mercantilisme pourrait s'exercer grâce à des pratiques et des dérives douteuses.


Tout cela a déjà existé, sans succès et est en train de disparaître.

Tout cela est éphémère et disparaîtra.

Parce que tous les auteurs de ces tentatives ont oublié ou ne connaissent pas
(ou refusent) une dimension majeure et permanente du chemin de Saint Jacques:


SA DIMENSION SPIRITUELLE
QUI REPOND A UN BESOIN
CHEZ CELLES et CEUX QUI CHERCHENT


Parce que tous les auteurs de ces tentatives ne connaissent pas ou veulent que n'existent pas des qualités dominantes chez les pèlerins:

LE DEPOUILLEMENT, LA SIMPLICITE, jusqu'à L'HUMILITE.

LA RECHERCHE DU VRAI.


Parce que tous les auteurs de ces tentatives ont oublié ou ne connaissent pas
(ou refusent) ce que recherchent les pèlerins de Saint Jacques:


LE VECU DE VALEURS HUMAINES et SPIRITUELLES
DANS DES ACTES CONCRETS SANS ARTIFICE.



Père Jose Maria
Il donnait gratuitement la soupe
à tous les pèlerins chaque jour.



photo copyright Hospitalet Saint Jacques
Le touriste voyage.
Le randonneur marche.
Le pèlerin cherche
.



photo copyright Hospitalet Saint Jacques
Le touriste exige le luxe.
Le pèlerin remercie pour l'Hospitalité
.


Nous avons pris ces 2 photos dans une albergue.
Cela est peint sur les murs de la pièce principale.



Pèlerin tu verras le chemin de Saint Jacques EST et SERA toujours riche spirituellement.

Il EST et SERA aussi toujours riche de belles valeurs humaines, de belles traditions.



Photo copyright Hospitalet Saint Jacques

Tu les vivras en cheminant, donc tu les comprendras.

C'est en cheminant sur tes deux pieds qu'un chemin se fera aussi en toi.
Ce chemin te mènera notamment à l'intelligence du coeur.

Et ce que tu as reçu tu le redonneras.

Ta spiritualité deviendra vivante.





Montes de Leon
Photo copyright Hospitalet Saint Jacques

Le chemin de Saint Jacques est riche de magnifiques paysages devant lesquels on a envie de s'asseoir, d'admirer et faire silence.


Riche de monuments, du dépouillé du roman au flamboyant du gothique et on ne peut faire autrement qu'y passer un temps, y vivre un moment.




Quand un pèlerin marche vers Compostelle dans la simplicité.

Cela ne signifie pas qu'il est pauvre.

Il vit un dépouillement.

Il est riche d'une pauvreté en esprit.

André






PELERIN, TU VERRAS QUE LES PELERINS SEULS ou EN COUPLE,
QUI PORTENT LEUR SAC, DEPENSENT RAISONNABLEMENT ou PEU,
CUISINENT LEUR REPAS, FONT LEUR CHEMIN DANS LA SIMPLICITE,
AVEC INTERIORITE, AVEC LEUR SPIRITUALITE,
FONT ETAPE DANS LES GITES A PRIX BAS
CORRESPONDANT A LEUR CHOIX.

CES PELERINS TEMOIGNENT DE PLUS EN PLUS
DE LEURS CHOIX et LEUR FACONS DE FAIRE LEUR CHEMIN.

ILS TEMOIGNENT et TRANSMETTENT LA PAIX et des BIENFAITS QU'ILS ONT ACQUIS.

CES PELERINS SONT DE PLUS EN PLUS PRESENTS
ET SE REAPPROPRIENT LE CHEMIN.

LE CHEMIN DE SAINT JACQUES DEMEURE
CE QU'IL A TOUJOURS ETE :
UN CHEMIN DE PELERINAGE A FORTE DIMENSION SPIRITUELLE,
UN LIEU DE RESSOURCEMENT.
UN LIEU DE FRATERNITE et de PARTAGE.


Un chemin de pèlerinage qu'il est toujours possible de faire en pèlerin.

Un chemin de pèlerinage où l'argent peut avoir sa place nécessaire et suffisante.
Sans plus.

Au profit de valeurs humaines et spirituelles qui sont un trésor,
"la perle rare" qu'on trouve toujours sur ce chemin
.



Le chemin de Saint Jacques a toujours été et demeurera un lieu où comme dans la parabole des vierges sages (Mathieu 25:1 à 13),



il est offert à chaque pèlerin la possibilité de faire une grande provision d'huile pour maintenir sa lampe allumée.




André
Site Hospitalet Saint Jacques.




Cet article comprend des chiffres et des commentaires de ceux-ci qui ont été mis en ligne
en janvier 2014 puis janvier 2016.




La totalité de ce site internet, textes et photos marquées d'un copyright, sont la propriété littéraire et intellectuelle (suivant les termes de la loi n°57-298 du 11 mars 1957) des propriétaires du site Hospitalet Saint Jacques[R] .




Haut

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
MENTIONS LEGALES

Nous ne sommes partenaire avec aucun hébergement, société, organisation, association.
Toute mention de "partenaire" nous concernant est mensongère.


La seule version de ce site internet qui nous engage légalement est la version rédigée en français.

Des sites internet et des guides nous mentionnent sans notre accord.
Certains diffusent de fausses informations nous concernant, que nous avons demandé de supprimer.
Ces sites internet et guides écrivent notamment que nous continuons de faire de l'hébergement après octobre 2015.
Ce qui est faux.
Nous ne reconnaissons comme valide que ce qui est édité avec notre accord écrit, après un contact direct avec nous.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Nous n'avons aucun engagement commercial ni accord avec les marques ou les hébergements cités dans notre site et nos articles.
Ceci pour préserver notre et votre indépendance.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La totalité de ce site internet, les textes, les photos marquées d'un copyright, sont la propriété littéraire et intellectuelle (suivant les termes de la loi n°57-298 du 11 mars 1957)
des propriétaires du site Hospitalet Saint Jacques[R].

"Hospitalet Saint Jacques" est une marque déposée à l'INPI.


Droits d'auteur / Copyright:
A dater du premier janvier deux mille huit (01/01/2008) l'ensemble du contenu de ce site en langue française, anglaise, allemande et en toutes langues
relève de la législation française et internationale (convention de Berne) sur le droit d'auteur et la propriété intellectuelle.
Tous les droits de reproduction sont réservés, y compris à l’égard des représentations iconographique et photographiques.
Toute autre utilisation non expressément autorisée ou toute représentation totale ou partielle de ce site,
par quelque procédé que ce soit, est strictement interdite sans autorisation préalable et écrite du propriétaire du site Hospitalet Saint Jacques(R)
et constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles L111-1 et suivants ainsi que les articles L 355-2 et suivants du Code de la Propriété Intellectuelle.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Site créé avec Phortail 2.0.5
PHP version 5.4.45

Page générée en 0,061 secondes